3 Judith Silberfeld co-signe une tribune sur la PMA dans «Libération» | LES COULISSES DE YAGG

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

LES COULISSES DE YAGG
La vie d'un média LGBT côté coulisses
Dernier Billet
Actualité | Yagg dans les médias | 06.11.2012 - 10 h 08 | 3 COMMENTAIRES
Judith Silberfeld co-signe une tribune sur la PMA dans «Libération»

À la veille de la présentation du projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe, Libération publie 2 tribunes, la première écrite par le sociologue Éric Fassin, la seconde, titrée Les lesbiennes ont été flouées, co-signée par «des militantes et des personnalités lesbiennes»: Cléo Albert, Alix Béranger, Alice Coffin, Laurence Dalboussiere, Karine Dubernet, Sylvie Fondacci-Monteiro, Martine Gross, Marie Labory, Nathalie Mestre, Océanerosemarie, Isabelle Morison, Victoria Raudys, Judith Silberfeld (de Yagg), Shirley Souagnon et Taina Tervonen.

«Cela fait des années que, nous, lesbiennes, subissons dans nos vies familiales et conjugales, les conséquences du traitement inégalitaire exercé envers les couples et parents homosexuels, écrivent les auteures. (…) Cela fait trop longtemps que les lesbiennes attendent une loi qui, enfin, leur évitera des situations aussi absurdes que douloureuses. Si l’autorisation de la Procréation médicalement assistée (PMA) et la présomption de parenté (ou de reconnaissance volontaire, hors mariage) pour les couples de même sexe n’est pas votée, ce sont les lesbiennes qui en feront les frais. Cette ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes a toujours été une revendication des associations LGBT indissociable de l’ouverture du mariage à tous les couples.»

Si pendant la campagne présidentielle, la PMA semblait en voie d’être ouverte (la tribune rappelle les déclarations de Najat Vallaud-Belkacem et de François Hollande à ce sujet), elle n’est plus, aujourd’hui, une «promesse de campagne». «Il semble que la PMA ait servi de monnaie de marchandage afin de ne pas “trop” choquer les plus conservateurs, on l’a sacrifiée au profit du mariage, mesure symbolique, conclut la tribune. Nous voulons bien nous réjouir des noces à venir, mais nous ne voulons pas faire banquette au bal.»

À lire dans Libération du mardi 6 novembre 2012 et sur le site du quotidien (en accès libre dès le 7 novembre).

Photo du profil de Yagg
Publié par
Yagg est le premier média social LGBT.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (3)
Judith Silberfeld co-signe une tribune sur la PMA dans «Libération»
  • Par sossourires 06 Nov 2012 - 10 H 23
    Photo du profil de sossourires

    Bien peur effectivement que la PMA ne soit pas abordée demain.
    (j’adore vos formules de politesse à la fin de vos articles 😉 )

     
  • Par plume 07 Nov 2012 - 18 H 00
    Photo du profil de plume

    Ah ben, quoi que je pense sur l’adhésion aux formes d’hétérolande, je te donne parfaitement raison historiquement. Le mouvement lesbien a toujours soutenu les luttes des femmes hétéra (avortement notamment) et des gays (vih), et s’est toujours retrouvé sans renvoi d’ascenseur.

    Mais je crois que cela pose aussi plus profondément la question du mode de vie que nous entendons privilégier – et là je dis sans ambages qu’avoir renoncé à révolutionner la vie pour nous conformer somme toute à ce qui existait, eh bien nous a encore plus fichues dedans.

     
  • Par Notsoblind 08 Nov 2012 - 10 H 05
    Photo du profil de Notsoblind

    D’accord sur le fond, …. mais il n’est peut être pas utile de distinguer les Lesbiennes des pd. il me semble que c’ est tous ensemble, que nous devons avancer ! En l’occurence, battez vous aussi pour la GPA comme nous le faisons pour la PMA, … nous aussi sommes floués !
    Ce n’est franchement pas le moment d’avancer divisé !

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.