3 Making-of | LES COULISSES DE YAGG

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

LES COULISSES DE YAGG
La vie d'un média LGBT côté coulisses
Making-of | 06.04.2016 - 09 h 32 | 0 COMMENTAIRES
Salle comble à l’avant-première de «La sociologue et l’ourson»

Merci à toutes et à tous d’avoir été aussi nombreux/nombreuses hier à l’avant-première de «La sociologue et l’ourson». Nous sommes également très heureux d’avoir accueilli Mathias Théry et Etienne Chaillou, les réalisateurs, accompagnés d’Irène Théry – principale protagoniste du film, qui ont répondu aux questions de la salle après la projection.

Avant la projection, nous avons également eu le plaisir de donner la parole au député PS Erwann Binet, rapporteur du projet de loi du mariage pour tous. Il sort un livre aujourd’hui, La bataille du mariage pour tous, co-signé avec la journaliste Charlotte Rottman.

Prochain rendez-vous au Gaumont Opéra: Théo et Hugo dans le même bateau, d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, jeudi 14 avril.

Photo: Philippe Escalier

Making-of | 14.01.2016 - 14 h 42 | 3 COMMENTAIRES
Ellen Page bientôt en interview sur Yagg!

Étiquettes : ,

Ellen Page est à Paris en ce moment pour faire la promo de Freeheld (Free love, en France), le film où elle partage l’affiche avec Julianne Moore. L’équipe de Yagg l’a rencontrée à son hôtel près de la Tour Eiffel pour parler du film et de son coming-out si marquant. Très sérieuse et concentrée sur les questions, elle était par ailleurs ravie d’apprendre le mot « Gouine », qu’elle a noté sur son téléphone.

Le film sort le 10 février dans l’Hexagone. Vous pourrez le découvrir en avant-première au Gaumont Opéra, lors de notre séance du Jeudi c’est gay-friendly. Et vous la verrez donc en interview à ce moment-là sur Yagg.

 

Making-of | 27.07.2015 - 15 h 20 | 3 COMMENTAIRES
Clyde, Carole et Jessica: les renforts estivaux de la Yagg Team

Tous les étés, la Yagg Team reçoit le renfort de futur.e.s journalistes, community managers ou autres. Voici le trio de choc qui nous accompagne une bonne partie de l’été.

A gauche, Clyde Bivigu, yaggeur de longue date, venu nous aider côté réseaux sociaux, gestion de la communauté et des blogs. @clydebivigu / Clyde de Yagg sur FB

Au centre, Carole Léger. Chargée de nous aider à recruter de nouveaux/nouvelles abonné.e.s. @caroleyagg / Carole Yagg sur FB

A droite, Jessica Gajderowicz. Journaliste en stage. @jessica-gajderowicz

Et une petite pensée pour Florian Guardiole, qui est venu 15 jours au mois de juillet, dont la bonne humeur et le sérieux ont été très appréciés!

Making-of | Who's Who? | 24.03.2015 - 15 h 29 | 9 COMMENTAIRES
Julien Massillon quitte Yagg

Ce printemps 2015 est décidément synonyme de changement pour la Yagg Team. Alors que, portée par le succès de sa campagne de crowdfunding sur Ulule, elle se prépare à mettre l’abonnement en place, elle dit aujourd’hui au revoir à l’un de ses membres. Julien Massillon quitte en effet l’équipe pour voguer vers d’autres horizons. Mais on ne se sépare pas définitivement et irrémédiablement d’un journaliste comme Julien, aussi précieux humainement que professionnellement. Et, comme il le dit lui-même, même ailleurs il restera toujours Julien de Yagg.

Avec ce départ, nous n’avons qu’un regret: ne jamais avoir pris le temps de publier le Who’s Who de Julien. Mieux vaut tard que jamais, le voici donc. Et de toute façon, ce n’est qu’un au revoir.

Julien Massillon, c’est qui?

Quel est ton rôle au sein de Yagg?
Au sein de la rédaction, je rédige des articles en lien avec l’actualité nationale ou internationale, et je réalise aussi quelques sujets vidéo.

Quel a été ton parcours avant d’arriver à Yagg?
Après le bac, j’ai fait de l’histoire, du droit et de la science politique à l’université, puis j’ai intégré une école de journalisme. Quand j’en suis sorti en 2011, j’ai intégré la rédaction de Voici.fr pendant un an, avant de rejoindre Yagg.

Que voulais-tu faire quand tu étais enfant?
Je crois qu’avant la fin du Club Dorothée – le 31 août 1997 🙁 – je voulais faire Dorothée. Après, j’ai voulu faire journaliste à cause de Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman.

Ma préférence à moi

Ton plat préféré?
C’est un dessert, mais je pourrais ne manger que ça: les fraisiers.

Ton endroit préféré?
Rue de la Corderie, dans le IIIe arrondissement de Paris. Je trouve ce lieu magique et j’aime m’adosser aux arbres de cette rue.

Ton héros/héroïne préféré.e?
Tornade dans la saga X-Men, mais pas la version Halle Berry dans les films. Ma Tornade à moi a les cheveux longs (sinon, on ne voit pas qu’il y a du vent) et elle n’apparaît pas derrière Wolverine/Hugh Jackman dans le générique. Et s’il morfle, elle le grille en faisant tomber la foudre sur son squelette en adamantium (mais je suis sûr qu’en fait, c’est de l’aluminium).

Ton film préféré?
Je croyais jusque récemment que c’était Essaye-moi de Pierre-François Martin-Laval, mais je l’ai revu il y a peu de temps, et Sister Act I l’a emporté. Le secoué de popotin de Whoopi Goldberg, la choré du début dans le cabaret, l’air déconcerté de Maggie Smith, et surtout la scène finale avec I Will Follow Him <3

Ta chanson préférée?
Je veux me marier sur le Canon de Pachelbel.

Ton livre préféré?
L’Ange de Maura, de Lynn Reid Banks. C’est un livre pour enfants, en principe, et je l’ai lu enfant d’ailleurs, mais il me marque encore aujourd’hui et je n’ai jamais retrouvé un tel sentiment.

Ton site web préféré (excepté Yagg)?
Je consulte quotidiennement le (faux) tumblr de la jeune Suri Cruise et je ris.

Ton animal préféré?
À cause des Anges du bonheur, la colombe.

Ton sportif/ta sportive préféré.e?
Avant, j’aurais dit Teddy Riner. Mais ça, c’était avant. Maintenant, je vote Laura Flessel.

Ton juron préféré?
Je n’en dis jamais, sauf si on compte «oups» ou «glups» comme des jurons.

Ton moment préféré dans la journée?
Le moment où je sors de chez moi pour venir travailler et que le soleil est en parfait alignement avec ma rue. Le paradis.

T’es plutôt:

Mediapart ou Libé?
Je suis abonné à Mediapart. Mais j’aime beaucoup la grande terrasse de Libé.

Sucré ou salé?
DU SUCRE, DU SUCRE, DU SUCRE.

Top Chef ou The Voice?
The Voice, ça fait du bien d’entendre (enfin) des gens chanter sans playback à la télé et je peux jouer au juge, alors que dans Top Chef, on ne peut pas goûter.

LOL ou MDR?
LOL, mais je n’utilise jamais cette expression au premier degré.

Forêt noire ou fraisier?
FRAISIER. *bave*

Chat ou chien?
Chien. J’ai vu The Voices, et je suis le chien (mon ami Jason est le chat).

Mulan ou Elsa?
LET IT GO! LET IT GOOO!

Et si?

Si tu étais une icône LGBT, qui serais-tu?
Beyoncé, mais je ne sais pas (encore) danser en talons.

Si tu gagnais au Loto, que ferais-tu?
J’achèterais la rue de la Corderie.

Si tu devais changer quelque chose chez toi, qu’est-ce que ça serait?
Mon incapacité à utiliser mes membres de façon coordonnée et chorégraphiée.

Si tu devais être exilé.e sur une île déserte, tu mettrais quoi dans ton sac?
Le sac de Mary Poppins, dans lequel j’insèrerais tous mes biens terrestres.

Si tu étais un personnage de Disney/Pixar, tu serais qui?
Ryan dans High School Musical. Oui, j’aime la culture.

Julien dans tous ses états!

Qu’est-ce qui te rend vraiment heureux?
Les moments où le soleil et le vent me caressent le visage.

Qu’est-ce qui t’attriste profondément?
Les amitiés décevantes.

Qu’est-ce qui te met en colère?
L’injustice (oui, je pourrais être Miss France).

Qu’est-ce qui t’ennuie à en mourir?
Les concours et les examens. Ça tombe toujours au moment où tu voudrais dormir, il faut réviser avant pendant des semaines, et tu ne sais jamais comment ça va se terminer.

Qu’est ce qui te fait vraiment peur?
Je cherche encore, je ne me connais pas de phobie paralysante.

La plus grande joie de ta vie?
L’emménagement dans mon premier chez-moi. Et le fait de vivre à Paris. Donc on peut considérer que ma plus grande joie se poursuit encore aujourd’hui.

La plus grosse déception de ta vie?
Robert (pas mon papa, l’autre).

Yagg et toi…

Dans le futur, comment imagines-tu Yagg?
Tout pareil, mais amplifié, avec un ton décalé et toujours aussi engagé.

Jusqu’ici, qu’as-tu préféré faire à Yagg?
Travailler avec des gens formidables. Je pèse chacun des mots de la phrase précédente, parce que chacun évoque des milliers d’images dans mon esprit.

Un petit message pour les internautes de Yagg?
Partout où il y aura des paillettes, je ne serai pas loin. 🙂

Où ont-ils/elles le plus de chances de te croiser?
Dans mon royaume. Je vis à deux pas de la place de République et je considère régner sur un vaste périmètre autour de la statue, donc libre à vous, humbles sujets, de saluer votre monarque en passant dans le quartier.

Photo Xavier Héraud

Making-of | 10.04.2014 - 14 h 13 | 1 COMMENTAIRES
Nouvelle page 404 signée Nawak sur Yagg et les blogs Yagg!

Étiquettes : , ,

A Yagg, nous adorons Nawak, ses dessins et son humour. Avec sa gentillesse habituelle, il a accepté de nous faire la page d’erreur 404 de Yagg et des blogs Yagg! Vous y reconnaîtrez l’une des cibles préférées du dessinateur…

Making-of | 19.03.2013 - 10 h 46 | 27 COMMENTAIRES
Yannick Barbe, co-fondateur de Yagg, devient directeur de la rédaction de «Têtu»

Étiquettes : , , ,

265037_10200326199819204_647558142_nC’est avec une grande joie, une immense fierté et un petit pincement au cœur que nous voyons Yannick quitter la rédaction en chef de Yagg. Une grande joie et une immense fierté que ses compétences et son talent soient reconnus par d’autres que nous, un petit pincement parce que c’est la première fois, depuis la création de LGNET, la société éditrice de Yagg, en 2008, que le quatuor – Yannick Barbe, Xavier Héraud, Christophe Martet et Judith Silberfeld – se sépare, même si nous ne serons jamais bien loin les un-e-s des autres.

Nous souhaitons à Yannick d’être aussi heureux dans cette nouvelle aventure que nous l’avons été de créer puis de faire vivre et de développer Yagg avec lui.

JulienDans le même temps, nous avons le plaisir de vous annoncer que Julien Massillon rejoint définitivement la rédaction de Yagg. Après avoir effectué un stage chez nous, Julien était venu nous prêter main forte pour les débats autour du mariage pour tous. Son professionnalisme, son enthousiasme et sa bonne humeur que rien ne semble altérer seront à coup sûr un précieux atout pour l’équipe de Yagg et bien évidemment pour les lectrices et les lecteurs du site.

Bienvenue, Julien!

Judith Silberfeld, Christophe Martet et Xavier Héraud

Making-of | 15.03.2012 - 17 h 08 | 3 COMMENTAIRES
Nouveau record d’audience pour Yagg le 29 février

Étiquettes : , ,

Le 29 février dernier, Yagg, le 1er média social LGBT, a enregistré un nouveau record d’audience: plus de 66000 visiteurs uniques sont venus sur Yagg en une seule journée (source: Google Analytics).

Merci à toutes et à tous pour votre fidélité. Et n’oubliez pas: pour continuer à vous informer, vous divertir, vous donner la parole et à innover, Yagg a plus que jamais besoin de votre soutien. Un moyen simple s’offre à vous: prendre un poster sur le Mur de Yagg (à partir de 15€). Encore merci!

 

Making-of | 23.08.2011 - 09 h 23 | 30 COMMENTAIRES
Maxime Donzel quitte LGNET, la société éditrice de Yagg

Étiquettes :


Maxime Donzel nous a fait part il y a quelques semaines de son souhait de quitter LGNET, la société éditrice de Yagg, pour se lancer dans de nouveaux projets. Son départ est effectif aujourd’hui, 23 août. Nous lui laissons le soin de préciser la nature des projets en question. S’il ne sera plus employé de l’entreprise, il reste néanmoins sur Yagg et continuera à alimenter son excellent vidéo blog,  Faut Voir.

L’équipe de Yagg tient avant tout à le remercier chaleureusement pour ces deux ans et quelques mois passés en sa compagnie et à lui renouveler son amitié. Nous sommes fièr-e-s du travail qu’il a accompli sur le site, de ses chroniques, de ses guides de survie ou des clips de prévention (Sexe, Prévention et Vidéos ou Comment ça va les filles?) qu’il a réalisés, pour ne citer que quelques exemples. Son talent, son humour et sa sensibilité ont profondément et durablement marqué Yagg que ce soit en ou hors ligne.

Nous lui souhaitons le meilleur pour cette nouvelle étape de sa vie professionnelle. Et ce n’est même pas un au revoir (ou alors un petit), puisque, comme nous le disions plus haut, il reste un yaggeur (et un ami).

L’équipe de Yagg

 

Actualité | Making-of | Partenariats | 18.06.2011 - 13 h 04 | 2 COMMENTAIRES
Soutenir nos annonceurs, c’est aussi soutenir Yagg

Vous avez dû remarquer de nouvelles publicités sur Yagg, pour le site hostelbookers.com. L’une des raisons pour lesquelles nous avons été séduit-e-s par ce partenariat, c’est la position gay-friendly assumée sans trop en faire du site, qui traite ses client-e-s LGBT comme les autres. C’est la moindre des choses, me direz-vous, mais cette façon d’être se révèle notamment dans les posts publiés sur les blogs en différentes langues d’HostelBookers, qui, entre les bons plans pour regarder Wimbledon à Londres et le tourisme en Sicile, fait un point pratique sur les gay prides de Barcelone, Londres, Berlin ou Amsterdam. Idem côté francophone: vous y trouverez aussi bien des infos sur les meilleurs festivals de l’été à Montréal, sur la Fête de la Musique en France que sur les gay prides et autres marches LGBT.

En faisant vos réservations sur HostelBookers.com via les bannières de Yagg, vous avez de grandes chances de trouver l’hébergement que vous souhaitez, tout en soutenant financièrement Yagg (moins qu’en prenant un poster sur le mur, mais la démarche n’est pas la même, on est bien d’accord).

 

Making-of | 03.05.2011 - 11 h 51 | 11 COMMENTAIRES
Deux ou trois choses sur la modération des chats

Étiquettes :

Suite au chat avec Christine Le Doaré, un internaute a profité d’une faille du système que nous utilisons pour publier sur Facebook les questions qui n’ont pas été retenues pendant les échanges. De mémoire, le but était de démontrer que « les questions les plus intéressantes sont celles que l’on ne pose pas ».

D’une, nous allons sans doute changer de système de chat, afin que ce genre d’acte malveillant ne se reproduise pas.

De deux, c’est l’occasion d’expliquer comment sont choisies les questions posées pendant le chat. Voici donc quelques explications.

Le déroulement de l’événement est toujours le même: un modérateur (votre serviteur, en l’occurrence) sélectionne et édite éventuellement les questions, qu’il envoie au fur à mesure à l’invité-e. A quelques exceptions près, l’invité-e ne tape pas ses réponses. Quelqu’un de l’équipe le fait, de sorte qu’il ou elle puisse mieux se concentrer sur les réponses.

Le chat se déroulant à un horaire qui peut ne pas arranger tout le monde, nous proposons à celles et ceux qui le souhaitent de poser une ou plusieurs questions en avance. Cela nous permet de surcroît d’avoir un peu de matière pour démarrer le chat, qui met souvent dix minutes à se lancer.

Chat avec Kévin Gagneul

COMME UNE INTERVIEW
Pour autant, il s’agit d’un chat en direct et nous nous donnons pour règle de privilégier les questions de celles et ceux qui sont connectés et de donner la parole à un maximum de personnes. Il arrive souvent qu’un seul internaute, visiblement très motivé, pose une dizaine, voire une vingtaine de questions à lui tout seul. Même si les questions sont toutes intéressantes, le principe même du chat fait que nous devons varier les intervenants.

Ensuite, un chat se déroule comme une interview: il doit être un minimum structuré. Pour cela, il y a plusieurs principes simples qu’un journaliste applique à tous ses entretiens. Quelques exemples: on ne passe pas sans cesse du coq à l’âne;  on ne pose pas trente six fois la même question ; ou encore, mieux vaut éviter les questions de cinq kilomètres de long; ou mieux vaut aussi ne pas poser cinq questions dans le même message ; et pour finir, a priori, on n’est pas là pour insulter l’invité-e (Ex: « Vous consultez un spécialiste? Sinon, pourquoi? », adressé à Christine Le Doaré, parmi d’autres gentillesses du même type). C’est ainsi que certaines questions, qui pouvaient être tout à fait pertinentes (ou non) se retrouvent être posées tardivement ou à passer à la trappe. Cela est frustrant pour celui qui souhaitait obtenir une réponse immédiate, mais le format et la durée des échanges fait qu’on ne peut pas aborder tous les sujets à la fois. Certains invités proposent parfois gentiment de répondre aux questions plus tard, d’autres n’ont pas le temps.

Enfin, lors d’un événement en direct, les choix d’un modérateur contiennent leur part d’arbitraire, et par là-même d’erreur.  Lorsque les questions sont très nombreuses – ce qui était le cas lors du chat avec Christine Le Doaré – le travail de modération (lectures des nouvelles questions, rejet des spams ou des insultes, corrections des fautes, réécriture, dialogue avec les internautes qui s’impatientent ou ne comprennent pas le fonctionnement de l’interface) fait que l’on peut parfois passer à côté de certaines d’entre elles.

Toujours est-il que vous êtes de plus en plus nombreux à suivre nos chats et que nous en sommes très heureux. Ce type de fonctionnalité constitue l’essence même de ce que nous voulions faire avec Yagg: un site pleinement participatif.

Vous pouvez trouver tous les compte-rendus dans notre rubrique Chats.