3 presse en ligne | LES COULISSES DE YAGG

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

LES COULISSES DE YAGG
La vie d'un média LGBT côté coulisses
Actualité | 30.08.2012 - 15 h 58 | 0 COMMENTAIRES
Le Spiil réagit aux propos d’Aurélie Filippetti sur la presse en ligne

Étiquettes : , ,

Yagg est membre du Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil). Celui-ci vient de publier un communiqué où il réagit aux propos polémiques de la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, sur la presse en ligne. Nous reproduisons ci-dessous l’intégralité de ce communiqué.

Mme Filippetti, le journalisme de qualité existe aussi sur le Net

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a déclaré, dans une interview au magazine Polka:

«Si la presse abandonne la qualité, il n’y aura plus de différence entre les journaux, les magazines payants et la presse gratuite, notamment sur le Net où rien n’est éditorialisé. Il n’y a que par la qualité, que par le professionnalisme, que par un parti pris, un point de vue, un regard photographique que la presse s’en sortira. C’est par le haut qu’elle surmontera la crise.»

Le Spiil partage le diagnostic de la ministre sur le besoin d’un renforcement de la qualité des contenus éditoriaux, seule issue à la crise de la presse.

Cependant, le Spiil regrette profondément l’amalgame entre «le Net» et l’absence d’éditorialisation. Cette confusion nie l’existence même des centaines de journalistes professionnels travaillant chaque jour à créer des contenus de qualité pour des journaux en ligne.

Non, Mme la ministre, le Net n’est pas un territoire sans journaliste.

Non, Mme la ministre, les journalistes professionnels travaillant en ligne ne font pas un autre travail que leurs confrères travaillant exclusivement pour le papier.

Non, Mme la ministre, la qualité n’est pas l’apanage du support papier.

Le Spiil invite cordialement Mme la ministre à sa troisième Journée de la presse en ligne, le 19 octobre à Paris.

Les quelques centaines de professionnels présents seront heureux de lui témoigner de leur travail quotidien.

Actualité | Communiqués de presse | Partenariats | 09.07.2010 - 12 h 00 | 0 COMMENTAIRES
Le Spiil réagit face aux attaques contre la presse en ligne

Étiquettes : , , , ,

Aujourd’hui, les médias italiens sont en grève pour leur liberté.
Ils ne sont pourtant pas les seuls à taper du poing. En France, le Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne (Spiil), dont Yagg est membre depuis novembre 2009, pousse un coup de gueule contre les récentes attaques visant les médias sur internet.

Dans un communiqué publié sur son site, le Spiil rappelle que la « presse en ligne reste de la presse et que les droits et les devoirs dont elle dispose sont les mêmes que ceux de la presse traditionnelle. »

C’est suite aux critiques, notamment par des membres du gouvernement, à l’encontre du site Mediapart après les révélations dans l’affaire Bettencourt-Woerth que le Spiil a décidé de publier ce communiqué de presse: « Dans ce contexte, les attaques lancées contre les informations du site Mediapart, accusé de colporter des ragots et des rumeurs par le seul fait qu’il est diffusé sur l’internet, sont donc irresponsables, et montrent une méconnaissance totale du statut de la presse en ligne. »

Ajoutons que s’attaquer à la presse en ligne, c’est s’attaquer à toute la presse.

Cliquez pour lire le communiqué de presse du Spiil